Venez découvrir nos secrets de fabrication...

Une petite révolution française !

Dans un monde où l’offre est à la standardisation et où la majorité des chaussures produites proviennent d’Asie, nous avons fait le pari d’une fabrication 100% française dans un pays où les savoir-faire se meurent bien que l’héritage artisanal soit colossal.

Nos souliers ambitionnent d’être aux chaussures ce que l’extra est à l’ordinaire. Dans le jargon de la chaussure, cela signifie trois qualités fondamentales : Exigence d’une cambrure maitrisée, d’un confort adapté, et de qualité des matériaux employés pour leur confection.

 

Produits à l’unité, nos soulier et pochettes sont uniques, ce qui leur confère toute leur singularité.

Ils sont exclusivement réalisés à la main dans le plus grand respect des traditions françaises et ancestrales d’exception.

Pas moins de 2h pour confectionner chaque pochette et plus de 5h de fabrication, pas moins de 150 opérations et des dizaines de mains expertes sont nécessaires à la réalisation de chaque paire de souliers.

Parce que c’est une affaire de passionnés, tous nos artisans s’attachent chaque jour à vous offrir les plus beaux des souliers !

L’atelier de découpe du cuir.

C’est ici que l’histoire de chaque soulier débute. Là où sont entreposés tous nos cuirs, patrons et gabarits. Notre coupeur va donner vie à tous les éléments qui vont composer la chaussure en travaillant les cuirs selon le modèle et les matières choisies. Le choix des cuirs fait pour lui l’objet d’une attention toute particulière : Muni d’un cutter et de ciseaux manuels, il aiguise son œil sur les possibles défauts des peaux, grainages et sens de la coupe. Nos centaines de peaux, de patrons, de prototypes et de marquages sont autant d’éléments qui n’ont plus aucun secrets pour lui. 

Il aime la précision, l’odeur des cuirs et la douceur des peausseries velours.

 

Intervient ensuite l’étape de la piqure qui va permettre de coudre ensemble tous les morceaux de cuirs qui composent la chaussure. Notre piqueur aux doigts d’or se doit d’être attentif à toutes les combinaisons choisies et attache une grande exigence envers cette étape clé de la fabrication qui participe notamment de la résistance des souliers finis. La pique est réalisée selon des techniques de piqure traditionnelles. Renforts, doublure, gutta, accessoires… de fil en aiguille, la chaussure prend forme. Chez nous l’expression « au millimètre près « n’est pas qu’une devise, c’est un métier.

Il aime découvrir les créations qui se dessinent entre ses mains, les pochettes que l’on a conçu ensemble et la beauté des gestes hérités de son grand-père.

L’assemblage des souliers constitue la dernière étape phare de la fabrication des souliers. Les talons et semelles sont enrobés de cuir, cloués pour les uns et collées pour les autres. Les chaussures sont ensuite toutes montées une à une à la main pour une qualité et un ajustement parfait à la forme du pied. Cette dernière entreprise requiert une expertise considérable car elle garantie la meilleure des qualité pour nos souliers.  Une fois montées, les chaussures sont ensuite bichonnées à la main selon des procédés de finition ritualisés.

Toutes ces étapes de réalisation sont soumises à des contrôle qualité durant lesquelles les souliers sont observés sous toutes les coutures afin de valider l’exactitude des opérations orchestrées.

Découvrez nos secrets de fabrication :

 

 
 
Frais de port
offerts
 
 
Paiement sécurisé

Pour nous joindre

On en parleElles en portent